Enfant anxieux : Comment l’aider ?

No Comments

L’anxiété chez l’enfant est une pathologie délicate à laquelle il faut faire très attention.
Lorsque votre enfant souffre d’anxiété, même la plus tendre attention peut être mal interprétée et devenir une source d’anxiété supplémentaire.

Alors comment gérer lorsque l’on est parent ou responsable légal d’un enfant anxieux ?
Quels sont les remèdes naturels lui permettant d’apprendre à contrôler son anxiété ?
Comment lui apporter votre soutien sans fragiliser son équilibre mental et émotionnel ?

Voici quelques pistes pour vous aider.

Enfant anxieux, anxiété chez l'enfant aide

Quelles sont les sources de l’anxiété chez l’enfant ?

Le meilleur remède contre l’anxiété chez l’enfant est de comprendre d’où elle provient. Vous pourrez ainsi prévenir l’apparition de prochains épisodes anxieux et agir en conséquence. Les causes des maux des enfants stressés sont aujourd’hui connues pour la plupart, les voici.

Les parents de l’enfant sont souvent eux-mêmes anxieux.

L’anxiété chez l’enfant peut être déclenchée par simple mimétisme. Le mimétisme est la manière dont nous apprenons le mieux, particulièrement lorsque nous sommes jeunes.

Le rôle de modèle d’un enfant fonctionne dans les deux sens : que vous agissiez bien ou que vous agissiez mal. Si le seul modèle dont l’enfant dispose est un modèle stressé, alors il l’imitera et aura automatiquement plus de chances de devenir un enfant stressé à son tour car il pensera que c’est un comportement approprié.

A contrario, si son modèle gère les épreuves de la vie avec aisance, il s’en inspirera et ne connaîtra pas ou peu le stress.

Êtes-vous d’un naturel anxieux ? Si oui, essayez de guérir de vos troubles de l’anxiété. Vous pourriez aider plus d’une personne.
Il existe des traitements naturels pour les troubles de l’anxiété !

Les parents de l’enfant stressé sont aussi bien souvent surprotecteurs

Un enfant anxieux peut l’être à cause d’une surprotection de la part d’un ou de ses deux parents.

Surprotéger son enfant c’est l’empêcher de se défendre par lui-même, ce qui endigue sa capacité à faire face aux épreuves de la vie et entrave sa confiance en lui au profit de l’apparition de ce malaise.

Le mimétisme et la surprotection vont souvent de pair. En effet, la surprotection est très courante chez les parents déjà atteints d’anxiété.

Prenez donc garde, d’autant plus si vous êtes d’un naturel angoissé, à laisser votre enfant affronter les épreuves de la vie par lui-même dans le but d’accroître son sentiment de confiance.

Les parents redoublent d’attention quand l’enfant est anxieux

Les enfants, stressés ou non, sont en constante recherche d’attention de la part de leurs parents. S’ils la trouvent lors d’épisodes anxiogènes, alors ils n’hésiteront pas à provoquer l’anxiété pour attirer l’attention. Apporter trop d’aide à son enfant peut donc indirectement le rendre plus angoissé.

Note : Ce facteur ne déclenche pas l’anxiété mais la favorise une fois apparue.

Il est donc important de ne pas surprotéger votre enfant, de ne pas lui accorder des privilèges ou de ne pas lui offrir des cadeaux sous peine de l’encourager à reproduire ses crises d’angoisses.

L’enfant anxieux a fait face à des événements traumatisants

Les enfants ne disposent pas de défenses psychologiques aussi solides que celles des adultes. Le moindre coup peut leur être fatal. Certains drames, accidents ou autres désastres peuvent gravement endommager l’équilibre mental et émotionnel de l’enfant. La perte d’un proche, un divorce, une humiliation à l’école ou un simple déménagement peuvent être la source de l’anxiété chez l’enfant.

Si votre enfant est angoissé, demandez-vous depuis quand. Est-ce depuis votre divorce ? Son anxiété s’est-elle déclarée depuis qu’il est entré dans sa nouvelle école ? Est-il particulièrement stressé depuis l’arrivée de sa nouvelle petite sœur ?

Si vous arrivez à dater (plus ou moins) la période depuis laquelle votre enfant fait preuve d’anxiété, vous pourrez plus facilement lui apporter votre soutien en le guidant à travers les épreuves qu’il traverse actuellement.

Faites cependant attention à ne pas confondre guider et surprotéger. Il vaut mieux éduquer votre enfant à affronter les épreuves qu’il traverse, plutôt que de les traverser à sa place. Votre enfant doit apprendre à se défendre par ses propres moyens.

Comment l’anxiété se manifeste-t-elle chez l’enfant ?

Comment savoir si son enfant est réellement atteint de troubles de l’anxiété ou si l’on se trompe à son sujet ?

Trois types de symptômes apparaissent lorsque l’enfant anxieux se déclare l’être : les symptômes physiques, psychologiques et comportementaux.

Les symptômes physiques

Voici une liste des symptômes physiques typiques d’un enfant anxieux :

  • Difficultés à s’endormir
  • Tremblements
  • Stress
  • Troubles de l’attention
  • Maux de ventre (diarrhées, indigestion)
  • Migraines
  • Nausées

Les symptômes psychologiques

Ceux-ci se traduisent sous la forme d’angoisses récurrentes auxquelles l’enfant anxieux fait face. On trouve par exemple une inquiétude prononcée pour la santé de ses proches, une peur irrationnelle du ridicule ou encore un manque aigü de confiance en lui.

Les symptômes comportementaux

Face à des événements le dérangeant, l’enfant stressé aura tendance à fuir, à éviter l’affrontement direct, à se figer, à se taire ou à se tenir en retrait de l’action.

Ses symptômes ne sont pas uniquement synonymes d’anxiété mais peuvent confirmer un diagnostic d’anxiété s’ils s’additionnent à d’autres.

Comment lutter efficacement contre l’anxiété chez l’enfant ?

Suivant votre situation, votre relation avec votre enfant, votre disponibilité ou l’état d’anxiété de votre enfant, différentes solutions peuvent être choisies.

La thérapie comportementale

La thérapie comportementale (individuelle ou avec les parents) est une des approches ayant fait ses preuves. Une thérapie permet à un professionnel d’apporter son soutien à l’enfant comme aux parents tout en les guidant à travers les différentes phases de l’anxiété de l’enfant. Suivre une thérapie permettra à l’enfant d’apprendre à gérer son stress lorsqu’il se présente et augmentera ses chances de pouvoir vivre une vie normale.

Conduite à adopter avec un enfant anxieux

En tant que parent, vous pouvez aussi adopter une ligne comportementale qui aidera votre enfant à ne pas se laisser dévorer par l’anxiété. En voici les principales lignes :

    • N’essayez pas d’éliminer l’anxiété. Aidez votre enfant à la gérer.
    • N’évitez pas les événements provoquant l’anxiété, apprenez-lui à les affronter.
    • N’attendez pas des progrès irréalistes de la part de votre enfant.
    • Encouragez-le à tolérer l’anxiété.
    • Respectez ses sentiments, mais ne leur donnez pas trop d’importance.
    • Ne lui demandez pas directement s’il est anxieux. Ne lui suggérez pas l’anxiété.
    • Raccourcissez les périodes d’anticipations. Ne laissez pas l’angoisse s’installer.
    • Discuter de son état émotionnel avec lui. Consultez-le.
    • Essayez d’être un modèle en gérant au mieux vos propres émotions.

Conclusion

Prendre soin d’un enfant anxieux est un travail de chaque instant dans lequel vous devez faire preuve d’un équilibre irréprochable. Vous devez accompagner votre enfant stressé tout en le laissant apprendre à gérer son stress par lui-même. Il vous faut apprendre à l’écouter et lui apprendre à parler sans pour autant le conforter dans son émotivité. Vous pouvez suivre une thérapie à ses côtés mais sans que celle-ci ne le fasse se sentir faible ou incapable de se défendre par lui-même.

Praticien de santé Naturopathe et Neuro-Pédagogue Quertant, j’ai développé un accompagnement visant à améliorer l’épanouissement de l’enfant, de l’adolescent et de l’adulte. Plus d'infos ICI.

 

A propos

Sens et Sérénité est un Centre de Développement et de Ré-éducation Psycho-Sensoriel à Paris.
Nous y pratiquons aussi la Naturopathie.

Nous pouvons vous aider!

Contactez-nous pour avoir plus d'informations sur les différentes méthodes que nous proposons pour vous aider au mieux à surmonter les challenges de votre vie quotidienne.

Autres articles

Voir tous les articles
No Comments
 

Laissez un commentaire