Signes dépression ado : comment savoir si votre ado déprime ?

No Comments

C’est un lieu commun que de dire que l’adolescence est un moment difficile. Des études ont indiqué que près de 8% des enfants, âgés de 12 à 18 ans, présentent des troubles qui peuvent mener à une dépression et parfois à une tentative de suicide. Pour éviter cela, il peut être très utile de savoir reconnaître les premiers signes de la dépression et d’apporter les solutions adaptées pour aider l’adolescent à traverser cette période délicate.

dépression ado

Ne pas confondre dépression et difficultés de l’adolescence

Si vous êtes parent d’un adolescent, vous avez pu le constater : saut d’humeur, déprime ponctuelle ou plus régulière, irritabilité, refus de l’autorité, rébellion, tout cela peut indiquer un mal profond de votre enfant. Toutefois, ces signes ne signifient pas obligatoirement dépression. Les symptômes sont, en effet, chez l’adolescent moins évidents que chez l’adulte et on peut parfois confondre dépression et déprime transitoire classique de l’enfant.

Une rébellion ponctuelle ne signifie pas obligatoirement dépression, de même qu’une mélancolie de courte durée. La liste des symptômes pris en compte par la Haute Autorité de Santé sont au nombre de 6 : troubles de l’humeur, de la pensée, troubles physiques et troubles instinctuels, cognitions négatives ainsi que les idéations suicidaires. La HAS considère qu’un adolescent est dépressif s’il présente 5 de ces critères. Pour qu’un symptôme soit considéré comme révélateur d’une dépression, il faut qu’il soit présent au minimum 15 jours successifs.

Dans le cas d’un épisode dépressif caractérisé ou EDC, il faut réagir vite.

4 signes de dépression à vérifier chez votre adolescent

Il est donc important d’observer votre enfant. Plusieurs signes peuvent vous alerter.

Un changement dans ses habitudes

Si votre enfant, d’habitude bon mangeur, néglige les repas et ne mange plus comme à son habitude, cela peut être un premier avertissement. Il ne veut même plus participer aux repas familiaux ? Gardez l’œil ouvert.

Un comportement rebelle

Votre ado présente un dégoût pour tout ce qui l’intéressait auparavant ? Il ne veut plus voir ses amis, ne joue plus avec sa console ou ne rêve plus de la dernière robe à la mode ? Cette perte d’intérêt est également un signe important de la dépression. À cela s’ajoute un ennui important pour tout. Il ne veut plus rien faire et peut passer ses journées à dormir – la désorganisation du sommeil est un symptôme important.

Une asthénie continue

Il manque d’énergie et ne veut plus rien faire ? Votre enfant va rechercher l’isolement. Il refuse alors les contacts et va préférer passer des journées seul.

Autre critère à prendre en compte : sa difficulté à se concentrer. Il travaille moins bien à l’école et se culpabilise en excès de cette faiblesse. Il pleure plus facilement, sans véritable raison.

Des idées noires

Enfin, deux autres points peuvent vous alerter. Son irritabilité (il s’agace de tout) et une humeur dépressive le conduisant à formuler des idées noires de façon spontanée sont des signes importants qui doivent vous conduire chez un médecin.

Comment réagir face à ses signaux d’alertes ?

Si votre adolescent présente certains de ces signes – ou tous -, il est naturellement important de réagir. Une dépression qui n’est pas traitée correctement peut entraîner d’autres pathologies mentales dans les 5 à 10 ans.

Rendez-vous chez votre généraliste qui vous conseillera si besoin un spécialiste des troubles adolescents. Un pédopsychiatre est à privilégier pour débuter une thérapie cognitivo-comportementale, interpersonnelle ou encore psychodynamique selon les troubles présents. Si les symptômes persistent encore après 4 à 8 semaines de psychothérapie, une prise en charge médicamenteuse pourra être également envisagée. Mais attention, celle-ci devra toujours rester associée à une psychothérapie.

Il existe par ailleurs d’autres méthodes efficaces, en association, pour lutter contre la dépression adolescente. Ainsi la méthode Quertant a donné de bons résultats.

La Méthode Quertant, un allié pour soutenir les adolescents dépressifs

Cette méthode a pour but de réguler le Système Nerveux Central. Elle utilise des exercices visuels spécifiques pour libérer les troubles émotionnels d’origine nerveuse. Cet accompagnement dure plusieurs mois et va permettre à l’adolescent en souffrance de trouver un réconfort et de guérir.

La méthode a été inventée par un musicien, chef d’orchestre, passionné par la science. Ses études l’ont mené à mettre en évidence le lien qui existe entre le Système Nerveux Central et la vision. Il crée alors une « neuro-pédagogie » nerveuse qui permet au patient de retrouver un équilibre fonctionnel.

Cette méthode est particulièrement utilisée pour soigner la fatigue chronique et les troubles du sommeil, les déficits d’attention, les troubles du comportement ou encore l’anxiété sous toutes ses formes.

Cette ré-éducation a fait ses preuves dans le domaine de la dépression des enfants en complément d’une thérapie classique pour un résultat optimal.

 

A propos

Sens et Sérénité est un Centre de Développement et de Ré-éducation Psycho-Sensoriel à Paris.
Nous y pratiquons aussi la Naturopathie.

Nous pouvons vous aider!

Contactez-nous pour avoir plus d'informations sur les différentes méthodes que nous proposons pour vous aider au mieux à surmonter les challenges de votre vie quotidienne.

Autres articles

Voir tous les articles
No Comments
 

Laissez un commentaire